Catégorie Espace Public/Habitat :

Moins de 40 000 habitants : VILLE DE NOTRE DAME DE GRAVENCHON

Le prix a été décerné à la Ville de Notre-Dame-de-Gravenchon (9.000 habitants, Seine-Maritime) pour sa politique globale de mise en accessibilité de la ville et des bâtiments publics afin de permettre aux personnes en situation de handicap de participer à la vie sociale, culturelle et économique de la commune et développer ainsi une qualité d’usage pour tous.
Plusieurs démarches sont réalisées : la mise en place d’une commission d’accessibilité et l’organisation d’ « assises de la ville » afin de permettre à la population de s’exprimer.
La ville a établi elle-même les diagnostics des ERP et de la voirie et a donc réalisé un diagnostic d’accessibilité des abords de bâtiments, de l’accueil, des services recevant du public afin de relever les dysfonctionnements, les non-conformités et proposer des solutions d’amélioration. Cette démarche est innovante par la multitude de travaux de mise en accessibilité pour l’ensemble des handicaps des établissements recevant du public de la commune, tout particulièrement les travaux réalisés sur les ascenseurs.

 

Plus de 40 000 habitants : VILLE DE BEAUVAIS

Le prix a été décerné à la ville de Beauvais (110.000 habitants, Oise), pour sa stratégie d’intervention pour une accessibilité généralisée du commerce. Mobilisation du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (Fisac) dans le cadre d’une opération urbaine. Expérimentation grandeur nature des diagnostics d’accessibilité en instaurant des visites d’ouverture des établissements recevant du public (ERP) de 5e catégorie par extension des prérogatives de la commission communale d’accessibilité. Beauvais, ville pilote en 2003 et « laboratoire de l’accessibilité » à quatre ans de l’échéance fixée par la loi Handicap, a nettement amélioré les conditions d’accessibilité des commerces du centre-ville.
Exemples de réalisation : mise en accessibilité complète d’un magasin de tenues de mariage, avec seuil à niveau zéro, élévateur PMR, cabines d’essayage, toilettes, mobilier accessible. Lors des travaux de voirie, les trottoirs sont aménagés au niveau des seuils des entreprises sans ressaut, lorsque cela est possible.

Catégorie Emploi :

Plus de 40 000 habitants : VILLE D’ORLEANS

Le prix a été décerné à la ville d’Orléans (110.000 habitants, Loiret), pour son plan d’action en faveur du recrutement et de l’insertion des travailleurs handicapés dans les services municipaux, au-delà de l’obligation légale : 6,12% de salariés en situation de handicap au 1er janvier 2008 et 7,53% en 2010. Une commission intégration et handicap réunit tous les mois le médecin du travail, le directeur général adjoint aux relations humaines, le service médico-social, l’assistante sociale, l’ingénieur hygiène et sécurité. Les actions de sensibilisation du personnel occupent une place importante dans le plan d’action lors des « mardis des services », avec l’envoi une fois par an d’un dépliant de sensibilisation avec la fiche de paie de tous les agents de la ville, la publication d’articles dans une newsletter.

Catégorie Transports/Déplacements :

Moins de 40 000 habitants : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE CANAL-LIROU

Le prix a été décerné à la communauté de Communes de Canal-Lirou (11 000 habitants, Hérault) pour sa démarche de diagnostic, en amont de huit plans de mise en accessibilité. Celle-ci repose sur l’usage de cartes Gulliver. Il s’agit de cartes du territoire à très grande échelle (plans cadastraux au 1/500ème soit 1cm = 5m) disposées sur le sol, sur lesquelles les usagers ont pu visualiser en quasi-immersion leurs itinéraires privilégiés. Ils ont pu y noter directement leurs remarques et leurs suggestions quant à leurs déplacements et aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Des questionnaires ont été adressés aux personnes handicapées et des commissions communales d’accessibilité ont permis d’élaborer un diagnostic partagé des mobilités douces incluant la question de l’accessibilité. Le Cabinet Ré@alise a été chargé d’élaborer les plans de mise en accessibilité de la voierie et des espaces publics communaux (Pave). Ils ont été retenus dans « les bonnes pratiques et expériences porteuses d’innovations » collectées par le Certu dans son recueil « Plans d’accessibilité de la voirie et des espaces publics – Analyse et retour d’expériences » paru en septembre 2011 (Certu) comme pouvant « être mises en application par d’autres collectivités »

 

Plus de 40 000 habitants : COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION DU GRAND DAX

Le prix a été décerné à la communauté d’agglomération du Grand Dax (56.000 habitants, Landes), première destination thermale de France, pour la mise en accessibilité de ses trois réseaux de transport public. La Gare SNCF (TGV), qui accueille plus de un million de voyageurs annuellement, est entièrement accessible depuis l’automne 2010. Treize des seize bus du réseau urbain (Urbus), qui dessert les zones agglomérées avec quinze lignes et deux cent cinquante points d’arrêts, sont équipés d’un système d’agenouillement et d’une rampe et 51% des arrêts sont accessibles. Le transport à la demande Com’Urbus pour les zones non desservies par le bus du réseau urbain dispose de trois véhicules de 7 places équipés d’une rampe et de dispositifs d’arrimage de fauteuil roulant.

Catégorie Nouvelles Technologies :

Plus de 40 000 habitants : VILLE ET CCAS DE NANCY

Le prix a été décerné à la ville et au CCAS de Nancy pour le développement du site « Nancy accessible » hébergé sur le site web de la ville : www.accessible.nancy.fr. La principale visée du site est de promouvoir l’autonomie des personnes en situation de handicap dans la cité et d’amener le public toujours plus nombreux à s’informer pour mieux se déplacer dans la ville. Il détaille les possibilités d’accès et de déplacements dans les commerces, lieux publics et culturels avec 800 fiches individuelles (nombre de marches à l’entrée, largeur de celle-ci, largeur des allées…). S’y s’ajoute la mise à disposition d’informations pratiques sur l’accessibilité (textes de lois, normes en vigueur). Trois quartiers de Nancy ont été recensés et l’objectif pour 2015 est de couvrir les cinq quartiers de la ville. La mise à jour est assurée par un chef de projets de la Mission handicap secondé par des bénévoles. Les Nancéiens procèdent à des visites de validation, ce qui constitue un gage de fiabilité des informations. Le site est passé de 200 visites par mois en 2008 à 800 visites par mois en 2011.

Catégorie « Coup de Cœur » du Jury :

Moins de 40 000 habitants : VILLE DE FROUARD

Coup de coeur

Le prix a été décerné à la ville de Frouard (6.000 habitants, Meurthe-et-Moselle), pour la mise en accessibilité du théâtre Gérard Philippe. Trois réalisations en 2011 : - mise en place d’un élévateur autoportant qui permet l’accès à la scène à une personne en fauteuil roulant et d’un aidant. – Installation devant la scène d’une plateforme en ossature-bois sur laquelle sept personnes en fauteuil pourront prendre place. – L’équipement d’une boucle magnétique amplificatrice de sons pour les personnes appareillées. Le changement des portes facilitera également l’accès à cette salle de spectacle de 450 places qui accueille 25 spectacles par an, soit 60 représentations, ainsi que, tous les deux ans, le festival Géo Condé, biennale internationale de la marionnette et du théâtre d’objets. La fréquentation du théâtre est passée de 4.000 spectateurs en 2006 à 19.000 en 2011.

 

Plus de 40 000 habitants : CONSEIL GENERAL DE LA DORDOGNE

Coup de coeur

Le prix a été décerné au conseil général de la Dordogne (400.000 habitants), pour la mise en accessibilité de la base de loisirs du grand étang de Saint-Estèphe (78 hectares, 700 personnes au quotidien). Réalisations : éclairage, liaisons piétonnières, parking, cheminements, aires de jeux, blocs sanitaires, services de restauration, mise à dispositions de fauteuils tous terrains pour les chemins forestiers, pontons de pêche, audio-plage, tiralos pour la baignade ainsi que formation des agents et en particulier des éducateurs sportifs. Inauguré en 2010, le grand étang de Saint-Estèphe a obtenu le label « handiplage » pour les quatre handicaps. L’ensemble du site est, lui, labellisé Tourisme et handicap.

 

  • des habitations
  • un homme pousse une femme en fauteuil
  • un pont, une ecluse et des passants
  • le clochet d'une eglise

Contactez-nous

GROUPE MONITEUR
Sophie Tracou
Tél. : 01.40.13.50.05
sophie.tracou@groupemoniteur.fr